Comment gérer ses crises d’angoisses seuls

 

Hello à tous,

C’est un article qui n’a strictement rien à voir avec les sujets habituels de mon blog mais je pensais important d’en parler. Je m’explique, il y a 4 ans maintenant j’ai commencé à avoir énormément de crises d’angoisses et je me suis sentie incomprise. C’est un sujet que peu de personnes ne connaissent et reconnaissent. Pourtant en parlant avec vous via un live il y a un an, j’ai réalisé combien nous étions touchés par ces crises. J’en suis depuis le temps venue à bout et c’est ma petite soeur qui me demande maintenant de la calmer par message quand ça arrive. Voici mon expérience et comment j’ai appris à vaincre mes crises d’angoisses. Je ne suis évidemment pas médecin, mais c’est ce que j’ai vécu et comment j’ai réussi à aller mieux. Ça peut donc surement aider de lire ce genre de témoignage.

Quand j’avais 20 ans, en période de Bac (oui j’ai passé mon bac très tard je vous emmerde ahah) j’ai commencé à devenir très stressée. Je me souviens parfaitement de ma première crise d’angoisse. Je regardais Dexter puis j’ai commencé à avoir des spasmes dans le cerveau, hyper bizarre, je me suis mise à trembler et j’ai rejoins ma mère pour être calmée. Sur le coup j’ai sincèrement cru que j’allais mourir puisque je ne comprenais pas ce qu’il se passait dans mon corps. À partir de ce moment là tout s’est enchaîné, des maux de coeurs qui persistaient pendant 3 jours, colites qui me clouaient au lit, impossible de respirer, et des crises énormes parfois 3 fois par jour. Le pire c’est qu’elle pouvaient arriver n’importe quand. Au travail, en soirée avec des amis, au moment de se coucher… À un moment donné cela était devenu invivable pour moi, je vivais dans la peur de sortir de chez moi, d’être sans ma mère (c’était la seule qui pouvait me calmer, sans elle j’étais foutue). Par grande chance ma responsable au boulot qui avait vécu la même chose et ma mère crises violentes qu’elle avait appris à gérer et qui ne reviennent plus à l’heure actuelle. Ce qui fait du bien c’est de savoir que d’autres gens ont des crises d’angoisses, et qu’on en sort à chaque fois vivant.

 

Une crise d’angoisse qu’est-ce que c’est ?

Il est difficile de définir de façon médicale une crise d’angoisse. C’est un ensemble de symptômes, avec l’un d’entre eux  qui peut être plus fort que les autres. Il y a plusieurs noms plus scientifiques, crise de spasmophilie ou de tétanie. Il y a des spasmes dans tous les corps, mais à ne pas confondre avec la crise d’épilépsie où le sujet est inconscient.

Déterminer la cause

Beaucoup de facteurs peuvent déclencher une crise de ce genre, cela peut-être suite à un choc, une période trop stressante, un manque de magnésium ou de kalium dans son corps… Dans mon cas elle arrivait sans prévenir mais je sais que j’étais dans une période de stress et de plus dans ma famille nous avons un grand déficit de magnesium. Quand je n’en prends plus j’ai des douleurs au coeur qui reprennent par exemple.

Comprendre ce qu’il se passe dans son corps

Ce qui rend la crise d’angoisse plus impressionnante c’est la peur de mourir. Nous avons un instinct de survie très fort qui nous déclenche cette peur. Il est important de savoir ce qu’il se passe exactement dans son corps. Pour ma part je décortique chacun des symptômes et j’y trouve une raison médicale.

Dans mon cas: mal au ventre côté droit = colite à cause du stress (je pensais que j’avais l’apendicite et je suis très effrayée des maladies/opérations).

Mal au coeur = nerfs intercostal qui se bloque et passe sous ma poitrine (j’avais vraiment ça et j’ai cru mourir plusieurs fois). Il suffit de masser la zone dans le dos pour que la douleur disparaisse. Mais le coeur est un muscle qui se contracte pendant ces crises et provoque des douleurs ! Il est important de se rappeler qu’une crise d’angoisse est physiologique et anatomique avec une explication médicale plausible.

De penser à tout ça évite à la peur de s’installer, il y a une raison logique à chacune de vos douleurs et personnellement ça me calme de suite.

Apprendre à calmer la crise

Comme dit plus haut on sait qu’il y a une composante psychologique et il est important de réussir à se calmer avant que la crise dégénère. Tu connais  ce moment où t’as arraché tes vêtements parce que tu ne peux plus respirer, que t’es par terre, tu pleures et tu supplies d’appeler les pompiers ? Viens on évite cette scène en se détendant.

Voici mes techniques:

  • La respiration. Hé oui, on ne vous le répètera jamais assez mais c’est la clé de tout. On inspire par le nez et on expire par la bouche. Concentrez-vous uniquement sur votre respiration, posez vos mains sur le ventre et respirez le plus lentement possible. Répétez jusqu’à ce que votre rythme cardiaque ce soit calmé.
  • Les points d’acupression et EFT. J’ai la chance d’avoir une maman un peu sorcière qui m’a montré des points à toucher pour me calmer, tout en respirant toucher ses points aident beaucoup. Voici une vidéo qui décrit bien les points à toucher pendant une crise de panique.
  • Se rassurer. Il est très important de se parler, rassurez-vous. Maintenant que vous connaissez les crises d’angoisse vous savez que demain vous serez vivant. Que c’est un sale moment à passer mais que vous n’allez pas en mourir. N’en faites pas une montagne dans votre tête, soyez calme, répétez vous que c’est seulement la peur qui vous crispe et que TOUT IRA BIEN.
  • Parler à quelqu’un. Suivant l’heure appelez quelqu’un pour vous détendre, rigolez avec une personne. Ou textotez ! Mais pensez à autre chose, regardez une série drôle… n’importe quoi qui détourne votre attention.
  • Le rescue. Les fleurs de Bach sont très efficaces pour le stress, les chocs émotionnels. À trouver juste ici ou en pharmacie.
  • Accepter. À la fin de la crise il est normal de trembler, cela veut dire que vous relâchez. Il m’ait arrivé souvent de repartir en crise à cause de ça, acceptez la réaction de votre corps et lâchez prise.

À l’époque je prenais également du sédatif PC, et un jour un docteur m’a prescrit du Xanax. Je n’en ai jamais pris car je ne suis pas partisante de ce genre de médicaments, mais de l’avoir sur moi m’a aidée psychologiquement, en fait j’avais plus peur de prendre le médicament que de ma crise donc je me calmais automatiquement. (Attention je ne vous dit absolument pas de demander cette prescription )

Si j’ai pu passer outre n’importe qui le peut, mais n’hésitez pas à vous faire aider si c’est trop dur. Ma mère étant réflexologue m’a énormément aidée avec ses massages. L’hypnothérapie m’a l’air également interessante mais je n’ai jamais essayé.

Pour les Montpelliérains je vous invite à la contacter si des séances de réfléxologie vous tentent : Susanne Klein 0662269504.  (Pour les parisiens, elle passe de temps à autre, n’hésitez pas à la contacter pour demander ses prochaines dates de passage). Je ne dis pas ça parce que c’est ma maman d’amour mais c’est vraiment très efficace pour se recentrer.

N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire et vos astuces pour vous en sortir.

J’espère sincèrement avoir pu vous aider avec mon vécu.

Je vous embrasse, Chiara ♡.

 

 

 

2 Comments

  • Reply Kherzane 11 juin 2018 at 20 h 34 min

    Salut Chiara! Ton article sur les crises d’angoisse est top! Tu résumes complètement la situation, malheureusement ces crises sont de plus en plus courantes et chez beaucoup de personnes. La vie est stressante.. pour ma part ça a commencé il y a environ 3 semaines.. c’est au moment du couché. Je prend effectivement des fleurs de Bach, qui m’aident mais les crises persistent. J’aime ta façon de relativiser dans l’article «  tu penses que tu vas mourir mais c’est juste un mauvais moment à passer » . C’est tout à fais vrai! Merci pour cette article! C’est une très bonne chose d’en parler et ça va en aider plus d’un!

  • Reply Justine 12 juin 2018 at 9 h 44 min

    Hello, c’est cool de voir un article sur ce sujet, même si ce n’est pas trop le genre de choses dont tu parles d’habitude. Perso je ne me rendais pas compte à quel point une crise d’angoisse pouvait être violente, donc c’est bien d’en parler pour que les gens soient un peu plus au courant de la façon dont ça fonctionne ! Plusieurs fois j’ai cru faire ce genre de crise, mais maintenant je me rends compte que ce n’était presque rien à côté de ce que tu racontes !

  • Leave a Reply

    Rempli cette case pour prouver que tu n'es pas un robot *