Pourquoi le premier Amour est-il si dur à oublier ?

 

Je suis persuadée que des années plus tard il vous arrive encore de vous surprendre à penser à votre premier Amour. À vous replonger avec nostalgie dans ces souvenirs et à vous dire qu’il n’est plus possible d’aimer de cette façon.

Mais alors pourquoi est-il si marquant ?

L’adolescence

Le premier amour arrive le plus souvent à notre adolescence, l’âge où l’on commence à se construire pour sa vie adulte. Une étape décisive, qui va façonner ton mental, ta personnalité, tes futures forces et faiblesses. On apprend à s’affirmer.

Alors à cette époque-là tout ce qu’on vit est surdimensionné, chaque émotion, tout semble décuplé. Souvenez-vous de vos premières amitiés, tout est intense, on se lie profondément et plus rapidement qu’à l’âge adulte.

 

Expérience unique

Le premier amour est une expérience unique. Toutes les premieres fois dans nos vies sont des étapes marquantes : la première cuite, la première fois que t’es sorti en boite, le premier job, ou même ton premier appartement seul.

Si ce n’est pas le cas de tout le monde, le premier amour est souvent celui avec qui l’on perd notre virginité ce qui peut le rendre encore plus important. Ce premier amour est déstabilisant, on découvre des sentiments inconnus. On idéalise la relation et la personne puis on se projette pour la vie. On est encore innocent et la passion prend le pas sur notre façon de penser.

Quand la relation prend fin elle laisse place au premier chagrin d’amour, celui qui donne l’impression de mourir, qu’il sera impossible de s’en remettre. Et que bien évidemment plus jamais on aimera de la même manière. Ce qui n’est pas totalement faux, chaque amour est différent, on ne revit pas une première fois deux fois dans une vie. Chaque première fois va déterminer si tu aimeras cette activité, et créer tes futurs traumatismes dans tes prochaines relations.

 

Le repère

Notre première relation devient un repère, on grandit avec. On apprend à se construire à deux et cette personne nous connait mieux que quiconque.  « Je suis sortie avec elle pendant 10 ans, à partir de mes 18 ans. Elle me connaît par coeur et même ma copine actuelle sait que c’est encore elle mon repère ».

C’est la personne à laquelle on pense dans une situation difficile en se disant “il/elle aurait su quoi faire, comment j’aurai du réagir”.  C’est rassurant. On a tendance à comparer nos relations vis à vis du premier amour. Il est loin d’être impossible de se remettre de son premier amour tant que l’on se détache de ces émotions pour laisser place à une nouvelle histoire. Cela peut prendre plus de temps à certaines personnes pour passer à autre chose, mais rien n’est grave, il suffit de laisser le temps au temps.

No Comments

Leave a Reply

Rempli cette case pour prouver que tu n'es pas un robot *